ARC de TYBRIND VIG

#5153
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Résilience :

À l’origine, en métallurgie, la résilience désigne une qualité des matériaux qui tient à la fois de l’élasticité et de la fragilité, et qui se manifeste par leur capacité à retrouver leur état initial à la suite d’un choc ou d’une pression continue.

Pour un arc, la résilience, c’est la capacité à retrouver la forme d’origine, lors du tir, mais aussi du repos ( arc débandé).
La résilience d’un arc au repos dure parfois une heure ou plus.

Pour l’écologiste, la résilience exprime, d’une part la capacité de récupération ou de régénération d’un organisme ou d’une population, et d’autre part, l’aptitude d’un écosystème à se remettre plus ou moins vite d’une perturbation, la reconstitution d’une forêt après un incendie, par exemple.
Les écosystèmes ont en leur possession plusieurs mécanismes d’auto-guérison. Quelques uns sont analogues aux mécanismes homéostatiques rencontrés dans le monde animal; ils permettent aux écosystèmes de surpasser les effets des désordres en rétablissant tout simplement et de façon progressive le stade initial de l’équilibre écologique.
Existent ainsi de multiples exemples de telles restaurations de l’environnement qui se produisent soit au travers d’une simple réaction homéostatique ou au travers de changements adaptatifs d’une nature créative.”

L’homme qui plantait des arbres.
Magnifique nouvelle de Jean Giono, interprété par Philippe Noiret, film d’animation : Frédéric Back

L'hommequiplantaitdesarbres.png


Partie 1

L'hommequiplantaitdesarbres0.png


Partie 2
C’est une histoire inspirée de la réalité, mais romancée.
C’est l’histoire de la résilience de la nature.
Cette nature est aidée par un de mes arrières grand oncle : Elzéard Bouffier
Houlà! je risque des reproches de hors sujet de Flèche rose ! :S