FABRICATION D’UN PROPULSEUR

#5492
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

PROPULSEURG.jpg

Suffisamment sec on forme le propulseur, poignée, fondu, branche. On travaille la souplesse de la branche qui doit suffisamment plier pour encaisser la poussée de départ, mais pas au point d’enlever de la puissance. La branche doit immédiatement restituer l’énergie. C’est juste pour le confort et pour légèrement ralentir le départ de la poussée. C’est un peu le principe de la pierre de lest. (Banner stone). On laisse de l’épaisseur de branche en bout de propulseur, côté crochet pour l’emmanchement.
En fait, on travaille encore le propulseur comme un demi-arc. 🙂
La branche ne doit pas être trop réflex, elle supporte plus facilement un léger déflex.