LE CHEVAL BONDISSANT DE BRUNIQUEL

#7480
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Pierre Cattelain dit :

“Par ailleurs, A. Leroi-Gourhan a retenu parmi les propulseurs le célébrissime « bison se léchant » (1971 -fig. 201), pour des raisons qui nous échappent, à moins qu’il n’ait été influencé par un écrit de H. Bégouën : aux propulseurs formés d’une simple baguette sculptée avec art, nous venons ajouter toute la collection de sculptures sur bois de renne, formant ainsi une série nouvelle de propulseurs au sommet chargé d’une riche ornementation(1912 – p. 302). En effet, la morphologie même de cet objet,aux pattes s’effilant jusqu’à rien, qui ne suggèrent pas que le bison était debout sur un fût, sa massivité, notamment son épaisseur qui dépasse largement celle du plus gros propulseur encore muni de son crochet, et enfin, sa représentation unifaciale, non rencontrée sur les propulseurs bien attestés, nous poussent à exclure cet objet de la catégorie fonctionnelle des propulseurs, commenous l’avons déjà fait, entre autres, pour le «cheval sautant» de Bruniquel, ou le «bâton aux trois têtes de chevaux» du Mas d’Azil. De la même manière, nous n’avons pas conservé parmi les propulseurs possibles la palme de bois de renne découpée, sculptée et gravée, figurant un bison (MAN 60361), récemment redécrite par P. Paillet (2014 – p. 108).”