Les grottes ornées, signe extérieur de noblesse ?

#7437
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Préhistoire : les grottes ornées, signe extérieur de noblesse ?
Paul Molga / Correspondant à Marseille Le 14/10 à 18:57

« Vers 35.000 ans avant le présent, le développement en Europe d’une idéologie politico-religieuse inégalitaire, avec captation des territoires et des richesses par une minorité, pourrait donner un sens aux nombreuses innovations qui marquent le début du paléolithique récent. » – Denis Allard/REA (Finalement l’inégalité a l’ai très positive niveau innovation.)
Une nouvelle théorie spécule que l’art préhistorique aurait servi à la transmission de privilèges politiques et sociaux dans des sociétés primitives très inégalitaires et hiérarchisées. ( Oui, et alors ?)
Révision de l’histoire de l’art préhistorique, suite. Après avoir émis l’hypothèse controversée qu’un style unique reliait entre elles la plupart des peintures ornant les cavités pariétales, le docteur en préhistoire et historien de l’art Emmanuel Guy enfonce le clou. Dans un ouvrage à paraître mercredi (« Ce que l’art préhistorique dit de nos origines », Flammarion), il vient de leur trouver une fonction : « L’imagerie paléolithique est un code de transmission du pouvoir », affirme-t-il. ( 😆 )

Pour en venir à cette conclusion, l’expert s’est livré à la comparaison picturale de dizaines de grottes ornées. « Les artistes de la préhistoire ont appris des manières spécifiques de dessiner des chevaux, des aurochs ou des bisons, comme s’ils apprenaient un langage, estime-t-il. Ils se sont transmis la mémoire de ces gestes et des formes géométriques nécessaires à leur exécution. » ( Oui, tout le monde est au courant qu’il y a une sorte d’école et que l’on dessine avec des codes qui durent de très longues périodes, on a même la preuve d’utilisation de pochoirs pour les dessins, pour qu’ils soient identiques dans des lieux différents. Et alors ? ) C’est ce qui explique, selon lui, la similitude des styles entre des grottes distantes de milliers de kilomètres, comme Chauvet et Coliboaia, découverte en 2010 en Roumanie.
Répétition stylistique
Les deux cavités ont été décorées par des Aurignaciens, du nom de la première culture du paléolithique supérieur il y a 29.000 à 40.000 ans, l’une en Ardèche, l’autre, plus récente, en Transylvanie dans le massif du Bihor, à 1.500 km de là. Elle renferme une dizaine de dessins au charbon : un bison, un cheval, deux têtes d’ours, un possible mammouth et deux têtes de rhinocéros. « Les oeuvres de Coliboaia ne possèdent ni les effets de modelé, ni la virtuosité de Chauvet, mais le style général est bien là. On y retrouve en particulier le même dessin arqué de l’encolure et du garrot qui donne aux animaux un aspect ramassé », analyse l’expert.
COLIBOAIA :
http://blogs.univ-tlse2.fr/palethnologie/wp-content/files/2013/fr-FR/version-longue/articles/EUR32_Clottes-etal.pdf

Rhinocolibison.jpg

Rhino,ColiboaiaCave,Romania,fr_DrawingPaleolithicRomania.jpg

C’est comme si on disait que Rouffignac et Chauvet on les mêmes dessins de Rhino !
[color=#008800]
Rouffignac :[/color]
rhinoceros.jpg
[color=#008800]
Chauvet :[/color]
RhinoChauvet_Z.jpg

Ces similitudes ne sont pas les seules qu’il ait trouvées. Dans quasiment toutes les cavités en Europe, les mêmes techniques dominent le trait. Comme dans la vallée de Foz Côa, qui a fourni au nord du Portugal plus de 5.000 gravures datées de 20.000 à 25.000 ans ; celles-ci ont servi de base aux peintures de Lascaux, 3.000 à 4.000 ans plus tard. La ligne cervico-dorsale des animaux, qui va de la crinière à la queue, y est par exemple représentée par une triple courbure formant un S aplati, comme dans la cavité de Dordogne.
De même, une courbe et une contre-courbe figurent le ventre et la patte antérieure des chevaux… « La stabilité et le niveau de rigueur de la répétition stylistique à travers les âges suggèrent que le savoir artistique se transmettait entre élites dans des clans hiérarchisés, spécule l’historien. La détention de ces conventions picturales au pouvoir d’attraction sociale phénoménal donnait sans doute aux artistes de la préhistoire un statut supérieur. »
[color=#008800]
Certes, il y a une transmission des techniques, traditions, mais là faut pas exagérer.[/color] 😆

BAUME LATRONE dans le Gard, approximativement de la même époque que Chauvet juste à côté :

Fichiers joints :