UNE NOUVELLE CATEGORIE : CATEGORIE PRIMITIF

#2292
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Avant je croyais que nos frères Erectus devaient avoir des difficultés à chasser avec des
lances ou des épieux.
Avec l’expérience je constate que c’est plus facile qu’avec un arc et des flèches pour le grand gibier.
A l’arc, on doit être à distance, au moins 5 m, au mieux 15 m pour pouvoir tirer correctement.
Il faut que l’animal se présente de profil, qu’il ne soit pas trop mené par des chiens pour qu’il
se déplace lentement. Quand l’animal est trop proche on ne sait pas comment tirer faute
d’entraînement et en plus il bouge beaucoup. De plus loin, on a le temps de se régler et
de faire un tir correct.
A l’épieu, c’est l’animal qui vient se planter tout seul sur l’arme.
C’est quand même plus facile. Par contre on a pu constater des multiples fractures chez des
Néandertaliens, c’est peut être un peu risqué.
La chasse à l’arc a beaucoup de succès récemment et les archers sont invités sur des chasses
au grand gibier. Il y a des chasseurs à l’arc débutants et des chefs de lignes qui postent les chasseur,
mais qui font comme pour les armes à feu en battue classique.
Les archers débutants se retrouvent parfois postés dans les coulées. Les coulées sont les chemins
des animaux. Le grand gibier, surtout les cervidés ne passent que dans leurs chemins.
Nous avons des chasseurs à l’arc bousculés par des biches, des cerfs qui sautent au dessus des chasseurs.
Aucun chasseur à l’arc n’a pu tirer dans ces conditions et par chance aucun accident.
Par contre à l’épieu il y aurait eu des prélèvements de cervidés dans ces situations dangereuses et intirables
pour des archers.
Je pense que les gens qui chassaient avec ces armes, les utilisaient surtout au contact et très peu en
arme de jet. C’est pour des chasses en groupe en battue et c’est pas si difficile qu’on pourrait croire.
Je pense que c’est plus facile qu’à l’arc.