la physique du propulseur

#8804
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Ah bon, bonne nouvelle, il y a plus d’un an je pense le bureau de la WAA me parle de ce gars qui est intéressé par le propu et qui est en Europe, en France et même là….
Je lui envoie un E.mail et lui transmet tes coordonnées, vu ta compétence en matière de propulseur et ton hyper-proximité.
Le gars ne m’a pas répondu, je l’ai relancé trouvant l’idée intéressante, mais aucune réponse… j’ai laissé tomber.

Et là tu m’apprend l’histoire. Bon … 😆

En tous cas, cette histoire de déformation du dard qui amplifie la vitesse initiale est fascinante, la comparaison avec la goutte d’eau est judicieuse.
J’ai compris que la vitesse initiale du projectile ( dard ) est plus faible que la vitesse finale lors de la stabilisation des déformations de ce projectile.
J’ai compris que les déformations du dard en vol augmentent progressivement sa vitesse.
C’est hallucinant de découvrir ça !
Bravo à ces jeunes physiciens pour leur découverte !
Bravo aux préhistos d’avoir découvert ça !
On en apprend tous les jours sur la Préhistoire ! :woohoo:
Par contre à nous d’en tirer un information et de profiter de ce paramètre spine pour augmenter la performance de notre matériel.
Trouver le spine optimum, doit-il être sur l’ensemble du fut ou plus vers l’arrière comme on voit sur la vidéo…. :whistle: