Ocre ?

#144
Redbow
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

Une thèse de doctorat en ligne fort intéressante :
Materiaux, transformations et fonctions de l’ocre au
Middle Stone Age : le cas de Diepkloof Rock Shelter
dans le contexte de l’Afrique australe
Laure Dayet
https://tel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/814875/filename/These_-_Dayet.pdf

Page 41 :
” Conclusion : une grande variété de roches  
De même qu’aujourd’hui on emploie des matériaux de composition variée pour
remplir une même fonction, de même on doit distinguer « fonction » et « composition »
pour les vestiges archéologiques. Les vestiges de roches ferrugineuses collectées et
transformées par l’homme peuvent recouvrir différentes fonctions, tandis que pour une
même fonction différents types de roches peuvent être employés. Ceci doit nous amener à
utiliser un terme le plus générique possible du point de vue de la composition, et le plus
neutre possible du point de vue de la fonction. Le terme « ocre » apparait parfaitement
adapté en ce sens. Nous pouvons nommer ainsi toute matière composée d’oxydes ou
d’hydroxydes de fer en quantité suffisante pour donner une poudre colorée.  
Bien sûr, ce terme « ocre » ne reflète en rien les conceptions propres aux sociétés qui
l’ont employée dans le passé. En l’absence de connaissances sur ce que représentaient
réellement ce ou ces matériaux, le terme « ocre » ne saurait donc convenir à une description
précise des vestiges. Le vocabulaire de la géologie (pétrologie et minéralogie) et celui de la
chimie apparaissent comme les plus aptes à cette description, car les moins connotés. “