Ocre ?

  • Ce sujet contient 17 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par KROM, le il y a 5 années et 3 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #142
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Salut les Préhistos !!
    J’ai trouvé ceci dans la forêt :
    Au compte-fil ça ressemble bien à des grains de quartz enrobés d’ocre, je pense que c’est de l’ocre… qu’en pensez vous ?
    J’ai trouvé aussi des morceaux d’hématite mamelonnée que je n’ai pas rapporté malheureusement.
    Une pierre étrange évoquant une Vénus …
    Premiers essais de peinture à l’huile de lin avec une poudre brut (pas décanté) séchage de quelques jours nécessaire…(pas sur la main !)
    Il me faudrait extraire l’ocre par décantation et séchage …
    Ocreforêt.jpg

    #143
    prehistotir
    Modérateur
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    C’est super !! a première vue ça m’a l’air d’être de l’ocre, mais par moment avec les roches, on se fait avoir

    #144
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Une thèse de doctorat en ligne fort intéressante :
    Materiaux, transformations et fonctions de l’ocre au
    Middle Stone Age : le cas de Diepkloof Rock Shelter
    dans le contexte de l’Afrique australe
    Laure Dayet
    https://tel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/814875/filename/These_-_Dayet.pdf

    Page 41 :
    ” Conclusion : une grande variété de roches  
    De même qu’aujourd’hui on emploie des matériaux de composition variée pour
    remplir une même fonction, de même on doit distinguer « fonction » et « composition »
    pour les vestiges archéologiques. Les vestiges de roches ferrugineuses collectées et
    transformées par l’homme peuvent recouvrir différentes fonctions, tandis que pour une
    même fonction différents types de roches peuvent être employés. Ceci doit nous amener à
    utiliser un terme le plus générique possible du point de vue de la composition, et le plus
    neutre possible du point de vue de la fonction. Le terme « ocre » apparait parfaitement
    adapté en ce sens. Nous pouvons nommer ainsi toute matière composée d’oxydes ou
    d’hydroxydes de fer en quantité suffisante pour donner une poudre colorée.  
    Bien sûr, ce terme « ocre » ne reflète en rien les conceptions propres aux sociétés qui
    l’ont employée dans le passé. En l’absence de connaissances sur ce que représentaient
    réellement ce ou ces matériaux, le terme « ocre » ne saurait donc convenir à une description
    précise des vestiges. Le vocabulaire de la géologie (pétrologie et minéralogie) et celui de la
    chimie apparaissent comme les plus aptes à cette description, car les moins connotés. “

    #297
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Je crois que les pierres sont aussi de l’Hématite, comme cette Vénus naturelle…..
    Les préhistos utilisaient très souvent la poudre brute.
    Dans une analyse de composition on appelle le cristaux de quartz la charge.
    Il y a presque toujours une charge dans nos analyses de peintures préhisto.

    #298
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    RECETTE DE PEINTURE INTERIEUR EXTERIEUR
    – 3,2 litres d’eau
    – 260 g de farine de blé, seigle, épeautre…
    – 1 kg d’ocre pure ( hors charge )
    – 100 g de sulfate de fer (facultatif, c’est contre mousses et champignons)
    – 0,4 litres d’huile de lin, noix, olive…
    – 4 cl de savon (facultatif, assure mieux l’émulsion de l’huile)
    Pour 5 Kg de peinture soit 15 m2 en extérieur il faut repeindre par dessus 10 ans après.
    Ou alors on dilue cette base avec de l’eau et la tenue dans le temps diminue.
    Nettoyage des outils à l’eau ( mais rapidement )
    Temps de séchage 1/2 h à 1 h pour sec au toucher
    Attendre 24 h pour une 2ème couche si apprêt utile sur métal par exemple.

    PREPARATION
    Durée 1 heure. Une marmite, une spatule en bois, un feu.
    – Diluer la farine dans 20 cl d’eau.
    – Ajouter 3 litres d’eau et porter à ébullition.
    – Laisser cuire en mélangeant pendant 15 minutes.
    – Ajouter le pigment et le sulfate de fer.
    – Laisser cuire en mélangeant pendant 15 autres minutes.
    – Ajouter l’huile.
    – Laisser cuire en mélangeant pendant 15 autres minutes encore.
    – ajouter le savon.
    – Laisser refroidir, la peinture est prête à l’application.
    Diluer à l’eau si la peinture parait trop épaisse.
    Se conserve au frigo quelques jours, ou plus longtemps stérilisée en bocaux.
    Cette peinture est agrée monuments historiques, c’est une recette qui remonte à la nuit des temps
    et qui a perduré jusqu’à récemment. Remise au goût du jour, vu le prix et la qualité déplorable des peintures modernes.
    Elle a pu peindre des monuments préhistoriques néolithiques, elle est néoliticocompatible.
    Pour décorer une sagaie ou des flèches il faut diviser les proportions, mais le temps de cuisson est presque le même.
    Si non on ajoute du pigment ( ocre) à une bonne base acrylique, ça marche aussi.

    #299
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Krom : “Je crois que les pierres sont aussi de l’Hématite, comme cette Vénus naturelle…..
    Les préhistos utilisaient très souvent la poudre brute.”

    Je pense que c’est du grès ferrugineux qu’on appelle parfois aussi de l’ocre…
    L’hématite peut se présenter sous des formes variées et contaminer des sables d’où la formation de grès ferrugineux, ici assez tendres pour être utilisés comme pigment

    Oui merci Krom c’est la recette de la peinture dite “Suédoise” que j’ai découvert récemment.
    Quant à savoir si elle fut inventée et utilisée au néolithique…. je reste prudent…

    J’ai une recette Paléocompatible : jaune d’oeuf + pigments
    Une fois sèche, résistante à l’eau apparemment . Je n’ai pas encore essayé directement sur le bois
    On appelle ça tout simplement la peinture à tempera abandonnée progressivement au profit de la peinture à l’huile au début de la Renaissance…

    #305
    Lacoste matthieu
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    ça tombe bien, je commençais à me demander comment faire de la peinture ! 😆 Une idée de déco sur manche de propu me trotte dans la tête..

    Merci pour la recette. 🙂 Bon, il ne manque plus qu’a trouver l’ocre. En attendant je pense utiliser du charbon.

    #321
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Je ne suis pas arrivé à faire de la peinture avec de la poudre fine de charbon avec plusieurs recettes.
    De le suie, ça marche, mais c’est mieux au MANGANEZE.

    #326
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆
    #328
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    KROM :
    Voir les pages 17 à 40
    INTRODUCTION ………………………………………………………………………………………. 15
    L’ANALYSE DES PIGMENTS PREHISTORIQUES : ETAT DE L’ART……….. 23
    1. HISTORIQUE DES ETUDES SUR LES PIGMENTS ARCHEOLOGIQUES……………………… 25
    1.1 PREMIERES ETUDES…………………………………………………………………………………… 25
    1.2. ALTAMIRA : PRESENCE DE NOMBREUX COLORANTS………………………………………… 25
    1.3. LASCAUX ………………………………………………………………………………………………. 26
    1.4. ETUDES DE BLOCS COLORANTS…………………………………………………………………… 26
    1.5. NOTION DE RECETTE ………………………………………………………………………………… 27
    1.6. ETUDE DU LIANT……………………………………………………………………………………… 29
    1.7 LES PIGMENTS ROUGES ET LE TRAITEMENT THERMIQUE……………………………………. 30
    1.8. CARACTERISATION PRECISE DE LA NATURE DES OXYDES DE MN……………………….. 31
    2. UNE MEILLEURE COMPREHENSION ARCHEOLOGIQUE DES PIGMENTS
    PREHISTORIQUES………………………………………………………………………………………….. 36
    3. EVOLUTION DE L’UTILISATION DE L’OXYDE DE MN COMME PIGMENT AU COURS DES
    MILLENAIRES ………………………………………………………………………………………………. 38
    3.1. LES OXYDES DE MANGANESE PRESENTS DES LE MOUSTERIEN……………………………. 38
    3.2. LES OXYDES DE MANGANESE PRESENTS AU PALEOLITHIQUE SUPERIEUR …………….. 39
    3.3. UTILISATION PLUS CONTEMPORAINE……………………………………………………………. 40

    et aussi à partir de la page 250
    IV.2.3.4. Influence des charges
    du lien ci-dessus.

    #847
    Lacoste matthieu
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Est ce que la boxite rouge est un bon pigment ? 🙂

    #848
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Oui, un très bon pigment, toute terre colorée l’est il me semble.
    De la BAUXITE Rouge n’existe à ma connaissance que, aux BAUX de Provence, mon lieu de naissance…
    J’ai compris que le nom de BAUXITE vient de ce village très touristique actuellement.
    Mais pour connaitre un peu la minéralogie Ariégeoise, la BAUXITE est au mieux marron en Oriège.
    Oui, si elle est d’aspect rouge, quand on en fait de la peinture, mon expérience donne du marron.
    Seule la BAUXITE des Baux à côté d’Arles (13) produit du rouge, il me semble, ça pollue assez pour s’en rendre compte.
    Il faut aussi essayer des cuissons. Certains marrons virent au rouge, certains rouges virent au rouge sang,
    après cuisson. Un bon marron donne parfois un superbe rouge après cuisson.
    Les Préhistos faisaient de simples boulettes de terre et les jetaient au feu une fois sèches. La couleur se transforme …
    Rien ne se perd rien ne se créée……………………………………………………………………………………………………………….. :huh:

    #849
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Les Ocres, Manganezes et autres Pigment peuvent aussi s’acheter……
    C’est sûr que c’est moins Préhisto……… :silly:

    #851
    Lacoste matthieu
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Merci pour le enseignement . Et pardon pour la faute ! 😉

    #852
    M Laurent Derouallière
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Les Baux, ça m’évoque immanquablement, ça :
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=hm9ClVwHrJM
    Au passage, j’apprends l’étymologie du mot bauxite. Merci Krom.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.