Ocre ?

#298
KROM
Participant
  • Offline
    • Sujets0
    • Réponses0
    • ☆☆☆☆☆

RECETTE DE PEINTURE INTERIEUR EXTERIEUR
– 3,2 litres d’eau
– 260 g de farine de blé, seigle, épeautre…
– 1 kg d’ocre pure ( hors charge )
– 100 g de sulfate de fer (facultatif, c’est contre mousses et champignons)
– 0,4 litres d’huile de lin, noix, olive…
– 4 cl de savon (facultatif, assure mieux l’émulsion de l’huile)
Pour 5 Kg de peinture soit 15 m2 en extérieur il faut repeindre par dessus 10 ans après.
Ou alors on dilue cette base avec de l’eau et la tenue dans le temps diminue.
Nettoyage des outils à l’eau ( mais rapidement )
Temps de séchage 1/2 h à 1 h pour sec au toucher
Attendre 24 h pour une 2ème couche si apprêt utile sur métal par exemple.

PREPARATION
Durée 1 heure. Une marmite, une spatule en bois, un feu.
– Diluer la farine dans 20 cl d’eau.
– Ajouter 3 litres d’eau et porter à ébullition.
– Laisser cuire en mélangeant pendant 15 minutes.
– Ajouter le pigment et le sulfate de fer.
– Laisser cuire en mélangeant pendant 15 autres minutes.
– Ajouter l’huile.
– Laisser cuire en mélangeant pendant 15 autres minutes encore.
– ajouter le savon.
– Laisser refroidir, la peinture est prête à l’application.
Diluer à l’eau si la peinture parait trop épaisse.
Se conserve au frigo quelques jours, ou plus longtemps stérilisée en bocaux.
Cette peinture est agrée monuments historiques, c’est une recette qui remonte à la nuit des temps
et qui a perduré jusqu’à récemment. Remise au goût du jour, vu le prix et la qualité déplorable des peintures modernes.
Elle a pu peindre des monuments préhistoriques néolithiques, elle est néoliticocompatible.
Pour décorer une sagaie ou des flèches il faut diviser les proportions, mais le temps de cuisson est presque le même.
Si non on ajoute du pigment ( ocre) à une bonne base acrylique, ça marche aussi.