BISON SE LECHANT

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 36)
  • Auteur
    Messages
  • #6564
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    🙂
    BISON SE LECHANT de l’abri de la Madeleine (24) Magdalénien

    European Bisons in Autumn / Зубры осенью

    #6565
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Ice Age Europe: Bison Licking Insect Bite (Late Magdalenian, about 14,000 years old)

    https://www.youtube.com/watch?v=y4Z4jo5euN0

    #6568
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    1BISONCao.jpg

    1BISONCa.jpg

    #6571
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    1BISONCaooo.jpg

    1BISONCaoooo.jpg

    #6574
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    1bison0.jpg

    1Bison000.jpg

    #6577
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    193ce6016.jpg

    1le_bison_se_lechant_de_la_madeleine.jpg

    #6581
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Là ce n’est que des copies d’inspiration : Bison se lèchant.

    1shop_bison10.jpg
    On improvise des nouveaux traits, proportions, volumes …

    1002362-La_Madeleine_bois_de_cerf_gravé.jpg
    Ah bon, fallait le faire dans l’autre sens ?
    Oui, un bison d’Europe ne se lèche le flan que vers la gauche ! 🙂

    1broche-bison-se-lechant-l-7-cm.jpg
    Une broche en or pour bourgeois…( Invendu, trop raté …) 😉

    #6582
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    [color=#440000]Objet découvert par Denis Perony et Louis Capitan entre 1910 et 1912 dance site éponyme de la Madeleine.
    Certains disent Magdeleine, qui a donné le nom de Magdalénien.[/color]

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abri_de_la_Madeleine

    Deux objets mal connus provenant de l’abri de la Madeleine (Dotrdogne)
    Excellente publication de Patrick Paillet en 1995.
    http://www.academia.edu/22929682/Deux_objets_mal_connus_provenant_de_labri_de_la_Madeleine_Dotrdogne_

    RÉSUMÉ Découverts par Denis Peyrony et Louis Capitan dans l’abri de La Madeleine, le célèbre bison se léchant le flanc et le bison dit mugissant font incontestablement partie des chefs- d’œuvre de l’art mobilier magdalénien. Leur étude détaillée sous les angles de l’anatomie et de l’éthologie de l’animal vivant et de l’élaboration graphique et esthétique de sa représentation a permis de révéler de nombreux détails et des associations thématiques inédits. Elle a soulevé d’autre part un certain nombre de problèmes lié à la fonction ou l’utilisation respective de ces deux objets. Finalement, à la faveur de divers moyens d’observations et de reproductions photographiques et graphiques, l’auteur apporte des éléments substantiels à la reconnaissance de ces œuvres.

    ABSTRACT Discovered by Denis Peyrony and Louis Capitan in the shelter of La Madeleine, the well-known “bison licking itsflank” and so-called “bellowing bison” indubitably belong to the master pieces of Magdalenian mobiliáry art. Their study, includingan atomy and the ethology of the living animal and the graphic or aesthetic elaboration of its representation, has permitted many unpublished details and thematic associations to be revealed. On the other hand, some problems linked to the function or use of both artefacts have been raised. Finally, through various means of observation and graphic or photographic reproductions, the author contributes new elements regarding these artefacts.

    #6584
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    MUSEE D’ARCHEOLOGIE NATIONALE : SAINT GERMAIN EN LAYE :

    1le_bison_se_lechant_de_la_madeleine-2.jpg

    http://musee-archeologienationale.fr/objet/le-bison-se-lechant

    https://www.artsy.net/artwork/labri-de-la-madeleine-tursac-dordogne-bison-se-lechant-bison-licking-himself
    😆
    La matière ayant «manqué» à l’artiste, celui­-ci a été obligé de représenter le bison avec la tête tournée vers son corps pour se lécher le flanc. Il a traité cette tête en léger champlevé (léger relief) et l’a rendue particulièrement vivante. Les pattes sont poilues. L’une d’entre elles est brisée. Cet objet est considéré comme étant peut­être un fragment de propulseur (instrument de chasse muni d’un crochet, permettant d’allonger le bras pour lancer les sagaies). 🙂

    Le bison dit priscus a disparu. Il était plus proche de l’actuel bison d’Europe que de celui d’Amérique. Cet animal est souvent représenté dans l’art mobilier et sur les parois des grottes.

    #6586
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    LE MUSEE D’ARCHEOLOGIE NATIONALE : SAINT GERMAIN EN LAYE Vend “un Moulage”
    Il faut espérer que ce n’est pas un moulage, au risque de détruire l’original.
    J’espère que c’est comme tous les autres un moulage d’une copie d’original mieux exécuté qu’ailleurs, vu le prix.

    193ce6016-2.jpg

    https://www.boutiquesdemusees.fr/fr/arts-europe/bison-se-lechant/1972.html
    Anonyme (Paléolithique supérieur, Magdalénien supérieur)- Abri de la Madeleine, Tursac, Dordogne

    Trouvée à Tursac en Dordogne, cette sculpture, comme beaucoup d’autres dont la forme générale est commandée par celle du fragment de bois de renne utilisé pour sa confection, appartient à ce qu’on peut appeler la “ronde-bosse aplatie”, en ce sens que l’épaisseur de l’objet ne correspond pas à la réalité. Il s’agit probablement d’un fragment de propulseur.

    Le “bison se léchant” est une des œuvres les plus connues de l’art paléolithique. Le corps de l’animal et ses pattes, dont l’une est brisée, n’ont rien de sensationnel : la forme est correcte, l’attitude bien saisie, mais d’une façon peut-être moins vivante que pour d’autres objets.
    Par contre, le chef-d’œuvre tient au fait que l’artiste, la matière lui manquant pour sculpter la tête de l’animal, a représenté celle-ci “dans une position rétrospective” ; il a alors traité cette tête en léger champlevé sur le corps de l’animal et avec une telle maîtrise que cette tête de bison peut être considérée comme l’une des plus belles de toute la figuration paléolithique.

    Une excellente description de l’objet est publiée par Capitan et Peyrony : “La façon dont cette tête est traitée nous étonne ; tout y est, le front bombé garni de crins, le nez busqué recouvert de poils, une corne en relief, l’autre en creux, l’oreille petite, l’œil grand et bien étudié, les muqueuses du nez et de la bouche séparées de la peau par une ligne en pointillés, le fanon et la crinière bien représentés par de longues stries. La langue sortant de la bouche, en creux sur le dos, les pattes bien marquées, l’ensemble modelé d’une façon surprenante”.

    #6587
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Plusieurs dimensions :

    Moulage de Saint Germain en Laye, vendu par le musée national :
    DimensionsH.9 X L.10.5 X P.3.5 cm

    Saint Germain en Laye, Musée d’archéologie nationale :
    Bison se léchant / La Madeleine, Tursac (24)
    Longueur : 10,5 cm
    Hauteur : 9 cm
    Profondeur : 3,5 cm

    Profondeur : c’est pour une piscine ! 3, 5 m on plonge ! 😆
    Les gars veulent dire épaisseur, ne pas confondre, ce n’est pas en creux comme une piscine, c’est en bosse, en rond de bosse !

    Publication de Patrick Paillet :
    http://www.academia.edu/22929682/Deux_objets_mal_connus_provenant_de_labri_de_la_Madeleine_Dotrdogne_

    Longueur : 10,5 cm
    Hauteur : 7 cm
    Epaisseur : 2.2 cm

    Bon, oublions le mesures délirantes du moulage qu’ils vendent au musée et concentrons nous sur les fausse côtes du musée et de la publication de Patrick Paillet.
    Je pense que Monsieur Paillet n’a pas mesuré l’épaisseur de l’artéfact et a simplement recopié les côtes données par l’institution pour sa publication.
    Je n’ai même pas consulté les écrits de Perony/Capitan, c’est pas utile, ni très important de savoir d’où vient l’erreur.

    On a un magnifique relevé exécuté par monsieur Patrick Paillet qui nous donne toutes les mesures exactes.

    #6589
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    BISONSELECHANTRELEVE.jpg
    [color=#000000]Là on a les mesures réelles, même en épaisseur. Excellent travail !
    Longueur : 10,5 cm
    Hauteur académique* : 5,5 cm[/color]
    *Hauteur académique, c’est dans l’axe vertical, on ne mesure pas en travers.
    Hauteur maximum, nouvelle façon de mesurer on mesure en travers.
    [color=#000000]Hauteur maximum : 6 cm (Pointe de corne droite à bout de reste de patte postérieure gauche)
    Epaisseur : 1,9 cm à l’arrière, 1, 7 à l’avant[/color]

    Bien plus logique en épaisseur !
    Là c’est mes mesures qui sont prises sur le relevé de Patrick Paillet. Je n’ai jamais eu l’objet entre les mains avec un pied à coulisse ! 🙂
    N’empêche que sur ce superbe relevé, même si il y avait eu 1 mm d’erreur, ça ne donnerait pas 3, 5 cm d’épaisseur !
    Et là ça m’intéresse parce que ça pourrait finalement avoir été un reste de propulseur Magdalénien !
    Et les propulseurs, c’est ce qui nous passionne ici !

    #6592
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆
    #6595
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    SUPERBE RELEVE de PATRICK PAILLET :

    BISONSELECHANTRELEVEFACE.jpg

    BISONSELECHANTRELEVEDOS.jpg

    #6596
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bison_d%27Europe
    Notre Bison d’Europe !
    Qu’est-il devenu ?
    C’était le Bison Priscus, soit disant . . . en fait notre bison de la Préhistoire est devenu le bison d’Europe.

    Le bison dans la préhistoire

    Bison priscus :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bison_des_steppes
    Bison priscus, presque exterminé, puis mélangé avec le Bison Bonasus et aussi le caucasinus….

    Bon fallait peut être pas, mais depuis on a plein de réserves dans toute l’Europe, les gens qui font ça c’est des passionnés,” et il crèvent de faim”, mais ils permettent à nos enfants de voir toujours et encore les Bisons d’Europe !
    Merci pour leur travail ! 😉

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 36)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.