Propulseur corde Kanak

  • Ce sujet contient 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Redbow, le il y a 5 années et 9 mois.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #6285
    Zeanluc
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

      Il y a plusieurs de ces propulseurs dans des musées français, mais peu d’explication sur leur fonctionnement. Fonctionnent-ils comme le principe de la flèche polynésienne ?

      Voir un modèle ici :

      http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/eth/0006/m028992_e0994_p.jpg

      #6286
      Redbow
      Participant
      • Offline
        • Sujets0
        • Réponses0
        • ☆☆☆☆☆

        Je brûle la politesse (on dit comme ça ?) à l’ami Krom, il avait posté ce sujet il y a fort longtemps :

        https://www.prehistoweb.fr/index.php/forum-prehisto/musees-parcs/123-propulseurs-ethno-collections

        Content de te revoir parmi nous Jean-Luc 🙂

        #6291
        KROM
        Participant
        • Offline
          • Sujets0
          • Réponses0
          • ☆☆☆☆☆

          Très content de te retrouver Zeanluc..

          PROPULSEURKANAKA00.jpg
          Nos frères KANAKA

          post-57-1110633651-2.jpg

          NOUVELLECALEDONIE-2.jpg

          Je pense que c’est pour cette origine que l’on appelle ça flèche polynésienne .
          D’ailleurs je pense que si un jour quelqu’un arrive avec un Propulseur à corde on devrait l’accepter comme les autres.
          Il serait de toutes façons désavantagé en puissance et en précision dès que la distance est conséquente.
          Ce qui m’intéresse, c’est ce côté grosse corde semi-rigide tressée. Pourquoi pas une ficelle fine et un petit nœud ?

          SpearThrower_1c.jpg

          #6292
          Zeanluc
          Participant
          • Offline
            • Sujets0
            • Réponses0
            • ☆☆☆☆☆

            Merci beaucoup pour ces renseignements, c’est vrai qu’une corde plus fine à nos yeux serait plus judicieuse. La flèche polynésienne aurait dû s’appeler flèche mélanésienne ….

            #6293
            Redbow
            Participant
            • Offline
              • Sujets0
              • Réponses0
              • ☆☆☆☆☆

              J’ajoute le lien pour le texte cité par Krom dans l’ancien sujet :

              https://collections.umontpellier.fr/les-collections-de-lum2/ethnologie/item/5-ethnologie/73-doitiers-propulseurs

              Description:
              Ces doigtiers sont constitués d’une bande de vannerie tressée, au maillage plus ou moins serré, dont l’une des extrémités se termine par un noeud saillant et l’autre par une boucle élargie nouée à la bande initiale. Le premier exemplaire est formé d’une vannerie brute. Les deux autres exemplaires sont complétés par des poils de roussette au niveau du gland (noeud) et d’une bande transversale décorative sous la boucle.

              Utilisation: L’utilisation de ce type d’objet représente un mode de propulsion efficace pour les sagaies. A l’instar du propulseur en bois, ces objets tressés permettent d’augmenter l’amplitude de lancement, la distance de tir, et la justesse de la trajectoire. La boucle est destinée à recevoir l’index du lanceur, le « gland permettant de fermer la ganse qui enserre le fût de la sagaie » (De jade et de nacre, catalogue d’exposition, Paris 1990). Durant son voyage sur le Rhin, Meryon a effectué un croquis , « grandeur naturelle », d’un doigtier propulseur identique aux deux exemplaires comprenant de poils de roussette.

            5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
            • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.