BATONS PERCES

  • Ce sujet contient 89 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par calpena, le il y a 2 années et 8 mois.
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 90)
  • Auteur
    Messages
  • #7578
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    BATONGAZELI.jpg
    Les perforations, c’est pour y accrocher quelque chose… pourquoi pas un toupet de bouquetin…

    BATONGAZELJ.jpg

    BATONGAZEL9cmdelong.PNG

    #7602
    Anonyme
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆
    #7606
    Lacoste matthieu
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Quel collection !!! Félicitation !!! Ça ne chôme pas ce que je vois ! 😀

    L’utilisation du bâton percé comme lanceur m’intrigue. Le diamètre de la perforation, en vue des photos, semble quasiment la même non ?

    #7610
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Réponse à Divico :

    ropemakingtoolb5.jpg

    Information plus détaillée en anglais, plus vidéo :
    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3706824/Ice-Age-mystery-unravels-40-000-year-old-carved-mammoth-tusk-used-make-ROPE-not-musical-instrument.html

    Mon commentaire arrive …… 😉

    #7612
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Réponse à Crocrodile :

    Comme lanceur, c’est le principe de la flèche polynésienne ou flèche suisse.
    C’est comme dans le sujet Propulseur de Léonard De Vinci :
    https://www.prehistoweb.fr/index.php/forum-prehisto/propulseur-d-europe-parlons-en/170-les-propulseurs-de-leonard

    Une idée en provenance d’Espagne ….. étonnant…
    baston-para-caza.jpg

    Pour cette hypothèse étonnante, le problème c’est qu’il faut être en short !
    Ca ne me semble pas compatible avec le climat du Paléo.Sup. de nos régions. 😆

    #7613
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Le diamètre des perforations des bâtons percés que j’ai reproduit sont environ de 1,8 centimètres de diamètre.
    Il y a plus grand, il y a un peu plus petit à quelques millimètres près.
    La plus grosse perforation fait environ 2,3 centimètres et la plus petite fait 1,2 centimètres.
    Beaucoup de trous sont ovalisés et c’est pas facile de positionner le pied à coulisse.

    Effectivement les perforations ont des diamètres à peu près identiques.
    Bien observé !

    #7615
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Réponse à Divico suite :

    J’aime beaucoup le travail de ” Don’s Maps :
    http://www.donsmaps.com/batons2.html

    Beaucoup d’hypothèses sont évoquées et notamment les 2 hypothèses d’outil pour faire des cordes.

    Par contre l’objet de Hohle Fels à 4 trous est en ivoire de mammouth.
    On a pas encore retrouvé de bâtons percés en ivoire de mammouth.
    Les diamètres des trous sont entre 7 et 9 millimètres et ne correspondent pas aux standards des bâtons percés.
    On a toutefois retrouvé à Solutré un morceau d’objet similaire avec le même type de vagues dans la perforation.

    batonpercesolutreA.jpg

    Cet objet est en os, et ne correspond pas à un bâton percé car il est trop grand :
    Il mesure 11,8 cm de long et la perforation est très grande : 5 cm de diamètre.
    Un toron de corde de 5 cm de diamètre c’est impossible.

    #7618
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Vue rapprochée d’une perforation :
    ropeholeA.jpg

    L’objet en question en plusieurs vues :
    fourholedtopA.jpg

    #7619
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    [color=#000000]Quand je perce un trou pour faire un bâton percé, sur du bois de cerf, du bois de renne, que j’utilise un burin, une lame en silex ou en acier, quand je perce du bois végétal, de l’ivoire fossile comme les préhistoriques (il n’ont apparemment travaillé que de l’ivoire fossile) et que je perce à la main en faisant tourner mon outil à pleine main, je dois tenir mon outil (burin ou lame en silex ou acier) très fermement et tourner pour percer assez lentement sous peine d’obtenir ces fâcheuses ondulations qui sont presque irrattrapables.
    Ce phénomène se produit à une certaine vitesse et épouse les différentes duretés de la matière. Voilà pourquoi la main doit être ferme (pas de souplesse) et attaquer la matière lentement mais avec toujours la même position pour ne pas suivre les différentes duretés de ces matières.
    Pour obtenir ces vagues dans les perforations, il suffit de percer ou agrandir le trou en tournant un peu rapidement avec une tenue de l’outil assez souple.
    Ca se fait tout seul.
    Pour accentuer les vagues il suffit de repasser plusieurs fois et on observe cette catastrophe.[/color]

    #7622
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    fourholedtopA-2.jpg

    [color=#000000]Sur la face présentée en bas je vois qu’un droitier a percé tous les trous en tournant vers la droite, même s’il n’a pas attaqué toutes les perforations de la même manière.
    Sur la face présentée en haut il en est de même excepté la perforation de droite où la personne droitière a essayé de tourner dans l’autre sens en forçant avec le pouce. Il est probable que l’individu voulait trouver une solution pour ne plus former ces vagues.
    Je pense que ce morceau d’ivoire fossile devait présenter des duretés très différentes et engendrer très facilement cet accident.
    Il doit en être de même pour l’os perforé de Solutré.

    Connaissez-vous le phénomène de tôle ondulée sur les pistes ?[/color]

    58114371.jpg

    Les physiciens on quelques difficultés à l’expliquer :
    http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-comment-une-route-se-transforme-en-a-tole-onduleea-31016.php
    A mon avis c’est le même phénomène.

    #7623
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    [color=#000000]Quand certains évoquent les bâtons percés pour faire des cordes, je trouve ça inapproprié. de plus beaucoup sont très courts et n’ont donc pas d’inertie pour tourner avec un élan.

    L’objet de Hohle Fels qui n’est pas un bâton percé a peut être été imaginé pour faire des cordes, mais ça serait un prototype raté, un peu trop fragile d’ailleurs.
    Pour produire ou reproduire ce phénomène de vagues si régulières, il suffit de rater notre perforation….. !!!!!
    Les vagues ne servent à rien, même pas pour guider les fibres.
    De plus on fait mieux à la main pour faire des cordes.
    Je pense que cet objet est peut être un essai de bâton percé raté et abandonné. La matière : ivoire fossile est un peu trop tendre et n’a pas convenu pour un bâton percé.
    C’est au prémices de l’outil, Aurignacien quand même……..

    Bon, c’est mon avis.[/color]

    #7628
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Pour en revenir aux bâtons percés, j’ai déjà montré celui de La Garenne :
    Un bâton percé bijou, Je viens d’en trouver un autre ….

    Là c’est le bijou de La Garenne.

    Là c’est le Bijou de Canecaude ( Aude, Magdalenien)

    Verso Bijou de Canecaude, échelle : fausse pièce européenne.

    Comparaison : La Garenne / Canecaude.

    #7660
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    https://www.prehistoweb.fr/index.php/forum-prehisto/propulseur-d-europe-parlons-en/439-baton-perce-propulseur-d-isturitz

    BATONPROPUISTURITZA-2.jpg

    BATONPROPUISTURITZB-2.jpg

    Encore un usage multiple. Cette fois c’est un bâton percé qui sert aussi de propulseur.

    #7663
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    On m’incite à évoquer cette hypothèse très intéressante, mais toutefois troublante. :dry:

    fourholedtopLEFT.jpg
    C’est toujours à propos de cet objet énigmatique qui n’est pas un bâton percé à cause de son côté atypique et qui ne me semble pas servir à faire des cordes, comme les allemand l’on démontré.

    LAMADELEINECapture0.jpg
    Celui-ci par contre pourrait mieux convenir, les perforations aux normes des bâtons percés permettent le passage de toutes sortes de fibres, même si je ne crois pas en cette éventualité.
    C’est un bâton percé de la Madeleine.

    #7668
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Je rappelle que l’on m’incite à évoquer cette hypothèse très intéressante, mais toutefois troublante.

    SCIEplianteA.jpg

    SCIEplianteB.jpg

    [color=#000000]Les préhistoriques du paléolithique connaissaient le fer, sous des formes naturelles (hématite, goethite, pyrite,…) et on en trouve des traces sur pratiquement tous les sites. Sous quelle forme était le fer à l’époque ?
    S’ils ont produit de l’acier, il n’en resterait que les traces que l’on retrouve. Les outils en fer (acier) ne ce seraient pas conservés.
    On ne retrouve que très rarement l’acier du temps des Celtes.
    Je pense que c’est pour cette raison que l’on me propose d’en parler.
    Les perforations munies de pas de vis correspondent aussi à une technologie compatible avec ce type d’outil pliant.
    Le fabricant ne m’en voudra pas d’émettre un petit doute sur l’origine de cette marque au poisson, au Paléolithique. Généralement c’est plutôt un saumon que l’on représente à cette époque.
    C’est pour cette raison que je ne crois pas en l’existence de cet outil préhistorique et je pense que cette hypothèse toutefois étonnante de similitudes n’est pas réaliste, le poisson représenté devrait être un saumon.[/color] 😆 😆 😆

    scie-pliante-bahco-396-hp.jpg

    Fichiers joints :
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 90)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.