How to throw the atlatl

  • Ce sujet contient 34 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par KROM, le il y a 4 années et 3 mois.
15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #1118
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    La flexion du genou avant est déterminante.
    Trop importante, il devient difficile de maintenir le buste vertical…emporté par l’élan, (à moins d’avoir des abdos et des dorsaux en titane bien sûr 😉 )

    #1119
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    [quote=”KROM” post=760]L’arc de cercle existe automatiquement avec l’axe au poignet, mais pas l’axe au niveau du corps,
    comme on le voit sur beaucoup de dessins. :silly:
    Si la lumière s’éteint à 3 reprises, c’est qu’il y a un problème de contact électrique déjà au départ du tir.
    Peut être même que l’absence de contact électrique à la fin du tir donne l’impression que la sagaie a déjà
    quitté le propulseur et ce n’en est peut être pas le cas. :dry:
    Il faut que les côtés du crochet et les bords de la cupule soient aussi conducteurs……[/quote]
    Au départ du tir la ligne bleue est peu visible car elle est recouverte par la ligne blanche.
    Je ne pense pas que Justin Garnett ait pu ignorer l’hypothèse d’un problème de contact électrique.
    Il a donc du vérifier son dispositif avant de conclure.
    Il n’est pas impossible qu’il y ait des phases de séparation pendant la poussée et c’est bien ce qui est observé.
    Il faut imaginer que ces pertes de contact sont extrêmement brève et qu’il n’y a à ces moments là qu’une distance infime entre crochet et sagaie, qui permet au crochet de revenir au contact…
    Je n’ai pas d’information détaillée sur le dispositif électrique.
    Bernard :
    “Peut être même que l’absence de contact électrique à la fin du tir donne l’impression que la sagaie a déjà
    quitté le propulseur et ce n’en est peut être pas le cas.”

    Les vidéos au ralenti confirment l’angle de séparation régulièrement observé (pour ce tireur et ce matériel, légèrement inférieur à 90°)

    #1122
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Voici les explications de Justin Garnett :
    “The second pic shows a couple of things, like the fact that as the dart moves around on the nock it breaks electrical contact 3 times prior to release, so even though the atlatl is accelerating forward, there’s still some play in the system-the dart nock is NOT solidly against the spur-it’s got play in it and it’s already rotating, as soon as the fingers are off. If the dart were pressed solidly against the spur until release, the contact wouldn’t periodically break as the dart moved around.

    The lower light is at the finger loop, the blue is on the spur, and the red on the dart nock. Draw a line between the blue and white lights at their starting position and then slide that line down their length, and you’ll see the light goes out the last time right before 90 degrees. (In reality there may be contact for a fraction of a second longer, after all the light went out 3 times on the way to this point-but in none of my long exposures is the light ON beyond 90 degrees) ”
    http://paleoplanet69529.yuku.com/reply/459820/Making-stone-tool-Basketmaker-truncated-handle-time#.Vjj9ftyG8k1

    #1126
    Claude castan
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    "HEADSHOT" – Slow motion with Bernard Lee Singleton

    Publiée par Young Black n Deadly sur Mardi 20 octobre 2015

    voila une poussée qui a l’air bien linéaire avec effacement du coude
    par contre je suis pas sur que le pied avant bougeant de la sorte ce soit très efficace

    #1142
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Oui un joli coup droit qui fait un ace !
    C’est vrai que la technique de poussée sur le côté est très efficace quand elle est maîtrisée.
    Je vois que le pied avant se déplace sur le côté extérieur au début de la poussée, ce qui permet la rotation du buste et la poussée latérale.

    #1175
    Lacoste matthieu
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Dans la technique de poussée latéral, la fin de geste y est très importante comme dans tout les tirs. Mais plusieurs facteurs peut y causer une déviation la trajectoire. Qui ( a mon avis ) fait du tir latéral un geste plus sensible. :unsure: C’est pas toujours évident. 😉

    #1245
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Pour en revenir à ce pas en avant que l’on observe chez la plupart des tireurs américains, il est clair que cette technique n’est pas adaptée à nos parcours ou les pas de tir sont instables ou en pente.
    A propos de technique de tir comparées, Ray Strischek a écrit des choses intéressantes que j’aimerais traduire et mettre sur le forum avec son autorisation :
    http://www.thudscave.com/npaa/others/rs-dartcast.htm
    Curieusement il pense que nous ne faisons pas ce pas en avant en Europe pour ne pas être détecté par le gibier, ce qui est bien entendu absurde puisque la chasse au propulseur n’est pas autorisée chez nous…et quand bien même. Mais il semble qu’il rapporte ce que lui auraient dit des tireurs européens…

    [i]Our European counterparts in the World Atlatl Association favor a throwing technique that plants the left foot (if you are right handed) up against a distance stake. They then exaggerate the lean to the rear and generally hold the atlatl handle way back to the rear of the ear very much as if they were throwing a javelin. Once they begin the forward motion of the throw, they do not take a step forward. However, their whole body goes forward for a distance from start to finish that duplicates (upper body wise) the forward momentum building motion of taking a half step forward.
    The European’s do not take a step forward, they say, because the movement of taking a step forward would scare off the game.[/i]

    A propos du tir en latéral, parmi les meilleurs tireurs (européens et) américains, nombre d’entre eux tirent sur le côté :

    The throwing technique I use is a steady on, end over end, no side arm throw. There are plenty of side arm throwers in the WAA. If you favor a side arm throwing technique, you are reading the wrong article. Contact the World Atlatl Association, and ask for Gary Fogelman’s or Terry Keefer’s or Mark Bracken’s or Doug Majorsky’s address, then, send them a letter and ask them how they do it. They are all WAA ISAC champions too, and so far, they have all become champions with better scores than mine. Mark Bracken 98, Gary Fogelman 98. Terry Keefer 97. Doug Majorsky My highest ever score, 95. In 2003, Mark Bracken, Canton Georgia, scored a 98 with 5 Xs.

    #1252
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    “would scare off the game”
    Je crois qu’il veut dire risque de perturber le tir (le jeu)
    C’est exactement la remarque que vous faisiez, qui je pense n’es pas juste.
    On doit pouvoir tirer avec un pas en avant dans la majorité des cas.
    Les tireurs européens qui le font ou qui l’ont fait tiraient presque toutes les cibles
    de cette façon et c’était les meilleurs tireurs.
    Il n’est pas possible de faire ce pas en avant sur certains pas de tirs sur certains parcours
    européens. C’est d’ailleurs souvent un pas de tir aberrant. C’est un organisateur qui a fait
    un parcours raté qui produit ce phénomène.” Un chasseur se poste à un endroit où
    il peu tirer, ou se décale, mais ne va pas tirer en position instable.” J.Speckens
    Je ne suis pas certain que Ray ait bien observé les tireurs européen qui tireraient comme un
    lancer de javelot, en tenant toutefois le propu derrière l’oreille…… trop bizarre…
    Pour le 2ème extrait Ron Mertz me disait au contraire qu’il est assez rare de voir des
    américains tirer en poussée latérale. A Bougon, il a halluciné de voir les atlatistes français
    tirer en poussée latérale, il a trouvé ça très intéressant comme technique. Il disait même
    que les tireurs européens en poussée latérale avaient un geste étonnant, du jamais vu.
    Les américains , il me semble, tirent en semi-latéral pas en total latéral.
    Mais cet article est très intéressant…….

    #1257
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Je t”assure que “game” signifie gibier (comme le prouve la phrase suivante de l’article)..

    “Some atlatlists who have hunted deer on private reserves report that some deer who see atlatlists, watch them throw their darts, and neatly side step aside as the dart comes near. Other atlatlists who have killed their deer state that their deer didn’t see them, and did not move as the darts came near.”

    #1258
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Il me semble que Ray dans ces passages parle de la WAA, j’ai pensé ISAC.
    Quand je parle de cible, je dis parfois gibier……. alors …. je ne sait pas.
    Mais c’est évident qu’une poussée latérale est moins discrète qu’un tir rectiligne.
    De plus en milieu fermé, en forêt de taillis dense, le tir latéral est inadapté.
    Le tir rectiligne permet de passer ,comme avec une flèche, par une petite
    fenêtre de 20 cm.
    La différence, c’est que la sagaie est moins déviée par les végétaux fins qu’une
    flèche. (Sauf flèche spéciale forêt, qui a la grosseur et la longueur d’une sagaie.)
    Dans un milieu fermé dense lors du déplacement un arc est un handicap car il
    forme une boucle avec sa corde et accroche tout au passage.
    Des sagaies et un propu circulent dans les taillis comme un serpent et n’accrochent rien.
    Ne parlons pas du calibre, de la longueur et de l’inertie.
    [b]Autrement dit, en tir rectiligne, je trouve que, contrairement à ce que l’on a pu dire à ce sujet,
    le Propulseur est plus performant qu’un arc dans un milieu dense, fermé.[/b]

    #1266
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Je persiste : game = gibier dans ce contexte…bref…
    Je tire rectiligne, ma fenêtre de tir fait bien plus de 20 cm, à moins de ne pas finir mon geste mais dans ce cas : pas de puissance pas de distance pas de chasse possible.
    Avec la fin de geste il faut un espace considérable sur le côté gauche (pour un droitier)…
    C’est bien pour cela (et pour d’autres raisons pour l’arc) que dans le règlement le pas de tir doit être dégagé dans un rayon de un mètre.
    Parfois ce n’est pas le cas, on fait avec et on râle…mais je met un point d’honneur à tirer pied au piquet (sauf quand je suis distrait ou quand le tir est vraiment impossible)…

    #1269
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Redbow : “Je persiste : game = gibier dans ce contexte…bref…”
    Bin oui, tu as surement raison……
    Mais que je parle de fenêtre de tir de 20 cm c’est pas devant le nez.
    La fenêtre à 6 , 8, 10, 15m, je veux dire que si je vois la zone
    mortelle par une fenêtre de 20 cm et que le reste de l’animal est
    visible dans les broussailles, c’est tirable à l’arc et au propu.
    Quand on chasse on ne le fait pas à un endroit où on ne peux
    pas tirer comme parfois tu l’évoques.
    EXTRAIT REGLEMENT 2015
    4A. L’emplacement du pas de tir sera matérialisé par 1 ou 3 piquets (si l’organisateur désire faire varier l’angle de tir en cas de parcours à trois passages) situés à la même distance de la cible avec une tolérance de 50 cm. par rapport aux valeurs indiquées ci-dessous. Les piquets indiquant le pas de tir ne dépasseront pas une hauteur, hors sol, de 25 cm afin de ne pas gêner les tireurs lors de leur mouvement (surtout au propulseur). L’organisateur veillera que le pas de tir soit placé de manière à ne gêner aucun tireur (gaucher ou droitier). Afin que chaque tireur ait l’aisance nécessaire pour exécuter son lancer (particulièrement au propulseur) un espace libre de 1.5 m en arrière du pas de tir devra être ménagé. Lors du tir, les participants veilleront à avoir un pied en contact avec le pas de tir (jamais en avant de celui-ci) le reste du corps étant en retrait.
    En fait c’est 1.50 m en arrière, devant on s’en fout puisque on ne s’intéresse qu’à l’arc! ! ! 👿
    Bon, je me moque de ce règlement un peu superficiel, je plaisante.
    Faudrait faire quelque chose pour que le règlement soit adapté au tir au PROPULSEUR !

    #1285
    Redbow
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Bon on dérive vers un autre sujet : le règlement…
    Dans le dossier organisateur de 2007 on peut lire ceci page 6 et 7 :
    4A. L’emplacement du pas de tir
    (…)
    “Remarque importante : le propulseur étant une arme de milieu ouvert, Il est impératif de disposer de pas de tir assez dégagés et suffisamment grands (diamètre de 1.5 à 2 m) pour que les compétiteurs aient de l’espace nécessaire pour tirer.”
    Pasdetirdossierorganisateur.png
    Fig. 3. Vue « aérienne » d’une aire de tir. En cas de végétation abondante sur la zone de tir, L’emplacement du pas de tir doit être aménagé en une zone dégagée affectant la forme d’un « trou de serrure ».

    Voilà pourquoi j’avais en mémoire un rayon de 1m autour du pas de tir, ce qui n’est pas exactement ça…
    A l’évidence le dégagement à l’avant du piquet tel que défini ci dessus ET dans le règlement est insuffisant…
    Dans l’état on ne peut que compter sur le bon sens des organisateurs (quand ceux-ci sont des compétiteurs où sont aidés par des compétiteurs ou sont de bons observateurs…) pour que le tir soit possible dans de bonnes conditions avec un dégagement suffisant à l’avant du piquet.
    Sinon trois possibilités :
    – tir loupé car le geste ne peut être suffisamment ample…
    – propulseur cassé en frappant le sol, une pierre, un arbre…
    – le tireur est contraint de “tricher” il supprime l’obstacle qui le gêne si c’est possible, il se décale si c’est possible et ne tire pas pied au piquet…
    Voilà voilà…

    #2021
    dupontel
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    bonjour ,
    il me semble qu il s agit de Cyrille HUC, qui a réalisé la premiére fois les 30 sagaies en cible, c était à argenton sur creuse avec 95/30 en 2003.
    il a répété l opération à bougon 2003 avec 98/30…..

    #2024
    KROM
    Participant
    • Offline
      • Sujets0
      • Réponses0
      • ☆☆☆☆☆

    Salut bernie,
    Dans le sujet comment tirer au Propulseur,
    on a ceux qui savent le faire et l’ont prouvé par des super scores.
    Effectivement faire 30 Sagaies, ne rater aucune cible, c’est l’idéal…..
    De mémoire qui flanche, c’est Bernard Ginelli qui reproduit X fois 30 sagaies et ce pendant 3 ans.
    Effectivement il me semble que Cyrille Huc a été le 2ème tireur à réussir plusieurs fois 30 sagaies.
    On a aussi : Thomas Hohn, Laurent Bernat, peut être Thomas Chauvaux ?
    Les plus gros scores ont été réalisés récemment par Antoine Jamon.
    Mais aux USA il tirent sur le parcours Européen aussi qui est un jeu secondaire.
    Ils le nomment : ” The European Round ”

    Voilà des vieux scores avec 30 sagaies:
    High scores for the atlatl (all known personal bests scores greater than 65):
    Score Hits Points Name Home Location Date
    78.00 30 117 Doug Miller Franklin Grove, IL Franklin Grove, IL 5 Aug 01
    74.67 30 112 Douglas Bassett Warsaw, NY Turbotville, PA 5 May 06
    72.67 30 109 Thomas Hohn France Bougon, FR 7 Oct 07
    68.00 30 102 Gary Fogelman Turbotville, PA Cahokia, IL 10 Sep 06
    67.33 30 101 Terry Keefer Ft. Louden Cahokia, IL 11 Sep 99

    Cool 30 Sagaies………. :woohoo:

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.