Les bâtons percés à la préhistoire

Les bâtons percés à la préhistoire

Le bâton percé, appelé aussi bâton de commandement, désigne un objet préhistorique dont la fonction n’est pas connue avec certitude. L’expression « bâton de commandement » est générique et inclut plusieurs types d’objets, mais elle présuppose une fonction particulière. L’expression « bâton percé » a été introduite plus récemment dans un souci de neutralité : elle est purement descriptive et ne fait pas référence à une fonction hypothétique1.

Source wikipedia

Ses reproductions sont le résultat d’un énorme travail minutieux, ils ont été conçu par notre ami Bouffier Bernard.

Bâton percé / Grotte de la Vache / Ariège / France. Connu pour être nommé : ” Corne d’appel ” .Magdalénien. 15 cm. Reproduction.
Bâton percé, Abri du Soucy, Lalinde (24), Magdalénien, 31 cm.
Reproduction.
Bâton percé du Roc de Marcamps, Prignac et Marcamps (33), Magdalénien, 8 cm.
Reproduction.
Bâton percé du Roc de Sers, Sers (16), Solutréen.
Reproduction.
Bâton percé, Laugerie Basse, Les Eyzies de Tayac (24) magdalénien.
Reproduction.
Bâtons percés magdaléniens interprétés comme racles en usage secondaire.
De gauche à droite : Pekarna / Moravie /république Tchèque, Lafaye / Bruniquel (82), Mas d’Azil (09), Isturitz (64) .
Instrument de musique paléolithique : la racle.
Un usage secondaire d’un bâton percé préhistorique.
Reproductions.